Nos newsletters

Thématiques des newsletters

Nos alertes SMS

Thématiques des alertes SMS

Obsèques, Inhumation, Crémation

Obsèques, inhumation, crémation

Après le décès d'une personne, il convient de s'adresser à une entreprise de pompes funèbres.

Inhumation

L'inhumation consiste à placer le corps du défunt dans une tombe.

Décision d'inhumation

Si le défunt a indiqué sa volonté, ses proches doivent la respecter.

Si le défunt n'a pas laissé d'indications, la décision appartient à ses proches. 

En cas de désaccord persistant entre les proches du défunt sur l'organisation des funérailles, le tribunal d'instance du lieu de décès doit être saisi.

Délais

Pour un décès en métropole, 24 heures au minimum après le décès et 6 jours au plus après celui-ci.

Si des circonstances particulières le justifient (autopsie du corps du défunt par exemple), le préfet du département du lieu d'inhumation peut accorder des dérogations à ces délais.

Inhumation à Béziers si :

  • la personne est décédée à Béziers quel que soit son domicile
  • la personne est domiciliée à Béziers quel que soit le lieu du décès
  • la personne est titulaire ou ayant droit d'une concession dans un cimetière biterrois
  • la personne est française, établie hors de France mais est inscrite sur les listes électorales de Béziers

L'autorisation d'inhumation est délivrée par le maire de Béziers.

Si le défunt ou sa famille n'a pas de concession funéraire, il est inhumé en terrain commun. Cet emplacement individuel est fourni gratuitement pendant 5 ans.
Ce délai est laissé aux familles pour décider éventuellement du transfert du corps dans une autre sépulture ou sa crémation.

Crémation

La crémation est une technique visant à brûler et réduire en cendres le corps du défunt. Elle est réalisée en crématorium.

Décison de crémation

Si le défunt a indiqué sa volonté d'être incinéré, ses proches doivent la respecter.

Si le défunt n'a pas laissé d'indications, la décision appartient à ses proches. 

En cas de désaccord persistant entre les proches du défunt sur l'organisation des funérailles, le tribunal d'instance du lieu de décès doit être saisi.

Délais

Pour un décès en métropole, 24 heures au minimum après le décès et 6 jours au plus après celui-ci.

Si des circonstances particulières le justifient (autopsie du corps du défunt par exemple), le préfet du département du lieu de crémation peut accorder des dérogations à ces délais.

Destination des cendres

Après crémation les cendres sont recueillies dans une urne cinéraire munie d'une plaque indiquant l'identité du défunt et le nom du crématorium.

L'urne peut être :

  • inhumée dans une sépulture
  • scellée sur un monument funéraire
  • déposée dans une case de columbarium
  • placée dans une sépulture située dans une propriété privée

Attention : il est interdit de conserver les cendres dans un logement.

Les cendres peuvent être dispersées :

  • dans l'espace aménagé à cet effet, jardin du souvenir au cimetière neuf, route de Corneilhan ou au crématorium
  • en pleine nature à condition que celles-ci ne se répandent pas même partiellement, sur la voie publique ou dans un lieu public (stade, square, jardin public, ….)

La dispersion est autorisée en pleine mer mais peut être interdite sur les cours d'eau (se renseigner auprès de la mairie)

Attention : il est interdit de disperser les cendres dans un jardin privé.

Une déclaration à la mairie de naissance du défunt est nécessaire. Un registre indique l'identité du défunt, la date et le lieu de dispersion des cendres.

Dernière mise à jour de la page : 20 septembre 2019

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?